Trouver son premier appartement

Lorsqu’on doit quitter le domicile familial pour trouver son propre appartement, on peut vivre une expérience plutôt compliquée et désagréable. C’est ce qu’il m’est arrivé lorsque j’ai cherché mon premier appartement.

Dans cet article, je vous propose de découvrir pourquoi trouver un appartement relève du parcours du combattant.

Trouver un appartement, mon expérience

Lorsque j’ai obtenu mon poste actuel, ce n’était pas dans ma région d’origine donc il a fallu que je trouve un logement. J’ai donc commencé à faire des recherches sur différents sites spécialisés. C’est à ce moment que je me suis rendu compte que cela allait être difficile puisque les logements dans ma future région était très demandés. Cela aussi signifiait que les loyers allaient être assez élevés.

Je me suis donc limitée à la recherche de studios puisque mon salaire doit couvrir au moins trois fois le loyer du logement. Bon, jusque là, rien de bien sorcier. Mais quand j’ai commencé à appeler les agences pour me renseigner sur les biens qui m’intéressaient, ça s’est compliqué. En effet, dès lors que j’expliquais ma demande, la première question posée était « Avez-vous terminée votre période d’essai ? ». Ce à quoi je répondais « Non » puisque je cherchais à m’installer dans la région. Et à chaque fois, j’avais la même réponse: « Nous sommes désolé mais vous devez avoir terminé votre période d’essai pour pouvoir louer cet appartement. ». Au bout d’un moment j’ai fini par craquer et leur dire que sans logement, je ne pouvais pas finir ma période d’essai puisque je ne pourrais pas travailler dans le coin.

Avec mes parents, on a fini par se rendre sur place. En discutant avec un agent immobilier très sympathique, on a fini par découvrir que c’était l’assurance loyer impayé responsable de tous les refus que j’avais essuyé. De plus, cette assurance ne permettait pas à mes parents de se porter garant. Une situation sans solution en quelque sorte.

Finalement, comme mon dossier était solide (CDI, parents en « pseudo » garant…), l’agent a contacté le propriétaire pour voir si il était d’accord pour louer alors que je n’avais pas fini ma période d’essai. En attendant la réponse, on a continué à visiter d’autres agences. Mais le miracle attendu s’est produit. Le propriétaire contacté a accepté de louer son logement. Ça a été un grand soulagement parce que je devais commencer à travailler deux semaines plus tard.

Cela m’a fait comprendre que trouver son premier logement, ce n’était pas une partie de tout repos. Que malgré un travail en CDI et des personnes se portant garant, voir son dossier accepté n’était pas garanti.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser et j’essaierai d’y répondre de mon mieux. Et on se retrouve mercredi prochain pour un nouvel article !!

Partager:
.Little Lady
Ecrit par .Little Lady
Avide de lecture, elle passe une grande partie de son temps libre à lire, que ce soit des livres ou des fanfictions, mais est aussi intéressée par les danses latines telles que la salsa ou le bachata et par la photographie.